La vie sauvage

vie sauvageOuvrir les yeux pour réapprendre à s’émerveiller, dormir au milieu de la forêt, écouter les oiseaux, regarder les étoiles, prévoir le temps en regardant les nuages, fabriquer une cabane, construire un four solaire sans polluer, partager des jeux simples avec ses enfants, glaner, cueillir et cuisiner des baies, des algues, des plantes sauvages dans le respect de l’environnement… Vivre au plus proche de la nature, c’est tout simplement revenir à l’essentiel et vivre heureux comme un Robinson.

Ce livre avait tout pour m’attirer et c’est un très bel objet en lui-même. J’aime beaucoup l’idée d’offrir un livre qui permet de s’évader du quotidien – principalement de la ville – pour passer plus de temps dans la nature. L’entreprise est louable, voire même salutaire. Les gens auraient avantage à se plonger beaucoup plus souvent dans la nature, les bords de mer, la forêt. À apprendre à regarder, observer, toucher, découvrir ce que la nature nous offre. Cet aspect du livre m’a plu et j’approuve totalement la démarche. Se permettre de vivre plus proche de la nature tout en la respectant, c’est un idéal pour bien des gens. C’est le genre de choses que tous devraient prendre le temps de faire.

D’un point de vue plus personnel, en tant que lectrice, je dois dire que j’ai été un peu déçue par cet ouvrage parce que je n’y ai pas vraiment trouvé ce que j’espérais. Le sous-titre m’attirait beaucoup: « Vivre intensément au plus proche de la nature ». C’est sans doute le mot « intensément » qui m’a induite en erreur. Pour moi, cela signifie « encore plus ». Je me disais donc que j’y trouverais de quoi augmenter de façon significative mon lien avec la nature, avec des exemples concrets et pratiques. Vivant déjà en pleine nature, ce livre m’a donné l’impression qu’il ne s’adressait pas à moi. Du moins, pas suffisamment pour que je puisse l’apprécier totalement.

Si vous habitez en ville et avez peu de contacts avec la nature, c’est un livre intéressant pour vos premiers pas en forêt ou dans des lieux moins urbains. Il s’attarde sur les bases, le choix d’un sac à dos, la façon de se repérer en forêt, à l’aide des étoiles ou apprendre à connaître et prévoir la météo. L’auteur aborde ensuite les randonnées, le campement, savoir se débrouiller avec l’eau, le feu, les nœuds. Il y a tout un côté ludique, avec des jeux, un abri à construire, un appareil-photo ou un sifflet. Certains projets m’ont laissée un peu dubitative, mais on peut souligner tout de même leur originalité, même si leur facilité de construction n’est pas forcément bien détaillée. Plusieurs chapitres abordent ensuite la flore et la faune, et offrent quelques recettes.

Même si le livre est très agréable à feuilleter, contient beaucoup de très belles photographies et est très accessible, je trouve qu’il est trop basique pour moi. C’est un ouvrage français, donc plusieurs chapitres comme ceux de la flore et de la faune, ne nous correspondent pas du tout. D’un côté pratique, pour le Québec, ces sections du livre sont donc moins intéressantes.

Une lecture qui me laisse très mitigée, pas parce que la qualité du livre est à désirer – au contraire – mais parce que ce titre ne correspond pas vraiment à mon mode de vie et à mes attentes, en plus de s’adresser à un public européen. C’est aussi un livre très axé sur la famille, sur des projets à faire avec des enfants. Visuellement, l’ouvrage est très beau. C’est le genre de livre qu’on aime feuilleter et laisser à la portée de chacun sur une table du salon par exemple, pour planifier ses prochaines escapades dans la nature. Je m’attendais toutefois à quelque chose de plus rustique. De plus « sauvage ».

Un citadin français qui veut ajouter un peu de nature dans sa vie, en famille, y trouvera sans doute son compte. Pour moi qui vit dans le bois, au Québec, le livre ne répond pas vraiment à ce que je recherche.

La vie sauvage, Yann Peucat, Tana éditions, 224 pages, 2019

2 réflexions sur “La vie sauvage

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s