Un nouveau dans la ville

un nouveau dans la villeAu début de l’hiver, dans une petite ville, débarque un inconnu, quelconque à tout point de vue. Malgré son apparence, Justin Ward possède une grosse liasse de billets qu’il porte toujours sur lui. Ce n’est pas son statut d’étranger à la région qui attire l’attention (la tannerie voisine emploie des immigrés), mais bien son extrême réserve…

J’étais très content de pouvoir découvrir cette réédition du roman de Georges Simenon, Un nouveau dans la ville, puisque le roman est illustré en couleurs. Loustal a fait un très beau travail d’illustration avec ce livre.

L’histoire commence dans une petite ville loin de tout, au nord des États-Unis. Un patelin où tout le monde se connait et où un nouveau venu ne passe pas inaperçu, surtout quand il est si secret. Un homme que personne n’a vu entrer dans la ville apparaît alors comme par magie, créant un malaise au sein de cette petite communauté. Sans demander son chemin, bifurquant d’une rue à l’autre, il se dirige directement au Bar de Charlie.

L’étranger se montre très peu bavard. D’apparence plus ou moins soignée, mystérieux, il ne répond réellement jamais aux questions qui lui sont posées, esquivant les interrogations de tout le monde. Il laisse planer toutes sortes de doutes à son sujet. Est-il un ancien prisonnier évadé? Un meurtrier? Que fait-il dans la ville et combien de temps restera-t-il? Georges Simenon avec cette histoire, met en lumière le côté plus sombre des petites villes et villages, surtout à une certaine époque, où tout étranger qui ne se mêlait pas aux autres suscitait automatiquement de la méfiance et de la suspicion.

« Il se trouva installé dans la ville sans que personne l’eût vu arriver, et on en ressentit un malaise comparable à celui d’une famille qui apercevrait un inconnu dans un fauteuil de la salle commune sans que personne l’ait entendu entrer, ni que la porte se soit ouverte. »

Le comportement fuyard de l’homme, ses manières étranges et souvent désagréables, amènent certaines personnes de la ville à une forme de paranoïa, en particulier le propriétaire du Bar le Charlie, premier endroit où l’inconnu s’est dirigé. Charlie fera sa petite enquête tout au long du roman, afin de découvrir qui est réellement ce personnage bizarre qui a trouvé au bar son lieu de prédilection favori. Pour la communauté, dès l’arrivée du nouveau venu les lieux autrefois conviviaux se refroidissent considérablement, amenant une ambiance lourde et désagréable qui n’est pas très appréciée…

Un nouveau dans la ville est assurément un très beau roman illustré, très agréable à lire, avec des images de grande qualité qui représentent bien chaque moment clé du roman. Il s’agit d’un roman policier plutôt léger. Ce n’est pas sanglant du tout, l’intrigue étant axée sur le mystère de l’inconnu et sur l’enquête menée par les villageois. Ceux qui apprécient les histoires policières plus classiques devraient aimer, surtout avec les illustrations qui apportent un plus à la lecture.

L’histoire tourne donc autour du mystère de l’inconnu, des questions que les habitants de la ville se posent à son sujet. Le mystère est bien mené et comme lecteur, on se pose aussi beaucoup de questions sur l’homme. On suit les commérages et la paranoïa des habitants afin de percer, nous aussi, le mystère de l’inconnu.

Ce roman policier de Georges Simenon est paru en 1950. L’histoire a donc un petit parfum vieillot qui est très agréable à découvrir aujourd’hui. Cette nouvelle édition parue chez Omnibus est vraiment magnifique. Les pages sont imprimées sur papier glacé, les illustrations de Loustal sont fabuleuses et nous plongent totalement dans le contexte du roman.

Une lecture qui m’a plu, un beau roman illustré que je recommande assurément aux amateurs d’enquêtes classiques.

Un nouveau dans la ville, Georges Simenon, illustrations de Loustal, éditions Omnibus, 208 pages, 2016

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s