Potager à l’année

Que l’hiver soit à nos portes ou que le printemps tarde à se montrer le bout du nez, tout maraîcher qui se lance dans l’aventure de l’agriculture urbaine peut prolonger la saison des récoltes de plusieurs mois, et même la faire durer toute l’année! Albert Mondor, expert horticulteur, prodigue des conseils pratiques et avisés pour démarrer ses semis, pour protéger ses végétaux comestibles des écarts de température et pour construire soi-même des abris où les légumes pousseront en toute tranquillité.

L’an dernier, Guy avait lu Des bestioles et des plantes dans la même collection et il avait beaucoup apprécié cet ouvrage. J’avais donc hâte de lire un autre titre d’Albert Mondor. Potager à l’année s’avérait tout trouvé pour nous, puisqu’on tente de cultiver un peu plus toute l’année, malgré notre saison froide rigoureuse.

L’ouvrage aborde la culture des légumes et des fines herbes sous différents angles, principalement en gardant en tête un jardinage à l’année afin de prolonger la saison du potager extérieur. Le livre parle de jardinage de manière générale, avant de se consacrer à différents aspects plus spécifiques du jardinage à l’année: la culture sous serre, les fermes intérieures, la plantation intérieure de « cuisine » et un guide des végétaux pour un potager à l’année. C’est un ouvrage très intéressant si on souhaite trouver des façons d’accroître notre capacité à jardiner à l’année. 

« Plusieurs études scientifiques ont effectivement démontré que la pratique du jardinage et de l’agriculture urbaine permet de calmer les esprits et d’apporter un peu de réconfort et de paix intérieure durant les périodes troubles. »

L’auteur aborde en début d’ouvrage, les effets bénéfiques du jardinage et le fait d’avoir les deux mains dans la terre. C’est effectivement une activité très zen que de jardiner. On apprend une foule de choses sur les plantations et sur la consommation en générale, sur les végétaux et la façon d’utiliser notre jardin pour prolonger la culture. En cultivant sous tunnel par exemple. J’ai été surtout intéressée par le chapitre consacré aux serres et à celui des fermes urbaines intérieures dont je trouve l’idée géniale. Un projet qui devrait être beaucoup plus répandu d’ailleurs. Être capable de se nourrir et de nourrir les gens devrait quand même être un objectif primordial dans notre société alors qu’il passe bien souvent au dernier plan. Alors que de bonnes idées, il y en a plein!

J’ai appris beaucoup de choses dans cet ouvrage. Depuis la pandémie et l’augmentation spectaculaire du panier d’épicerie, le jardinage est une option vraiment intéressante pour quiconque a envie d’accroître sa production de légumes et de fines herbes, en plus d’acquérir une certaine autonomie, à petite et grande échelle. J’ai bien apprécié cette lecture, que je trouve vraiment très pertinente, surtout en ce moment. Je suis tombée en amour avec les serres photographiées dans ce livre. J’ai appris des choses vraiment intéressantes sur certains végétaux que je cultive dans la maison et dans le jardin, et des moyens pour assurer une meilleure productivité. 

Un livre que j’ai beaucoup aimé et qui me sera bien utile au potager!

Potager à l’année, Albert Mondor, éditions du Journal, 240 pages, 2022

Publicité

4 réflexions sur “Potager à l’année

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s