Misfit City t.2

Wilder, Macy, Dot, Karma et Ed recherchent toujours le trésor dissimulé de la célèbre pirate Black Mary, et découvrent les secrets cachés de leur paisible ville. La tension est à son maximum et les effluves de la mer se manifestent… Les filles vont devoir rester soudées pour éviter les Denby et Horace Shipp (sans mentionner la mère-shérif de Wilder qui devient de plus en plus suspicieuse) et sortir de ce pétrin sans passer au supplice de la planche !

J’avais très hâte de lire ce second tome de l’histoire de Misfit City, Nous retrouvons le groupe de fille à Cannon Cove, un lieu connu pour le tournage d’un film culte et qui regorge d’histoires de pirates. Après avoir été sur les traces d’un véritable trésor, la découverte que les filles font est étonnante. L’aventure les amène encore plus loin sur les traces de Black Mary, la célèbre pirate. Contrebande, légendes, repaire secret, cette série est intéressante à plusieurs niveaux. Elle reprend les codes du genre, nous convie à une chasse aux trésors, les dialogues sont souvent amusants et font référence à la culture populaire. Les personnages féminins sont forts, amusants, simples et uniques à la fois. Ce sont des héroïnes vraiment intéressantes à suivre, toutes bien différentes. En mettant leurs forces en commun elles vivent une histoire incroyable.

« Chaque fois que je me dis que c’est une mauvaise idée, la situation s’aggrave dans les cinq secondes qui suivent. »

J’aime toujours beaucoup l’univers de cette bande dessinée qui nous plonge vraiment dans une chasse au trésor inspirée des légendes de marins et de pirates. L’histoire met en lumière le portrait d’une femme pirate et un groupe de filles aventureuses et courageuses. C’est agréable de retrouver dans une bande dessinée ce genre de personnages. On voit certaines préoccupations des adolescentes, mais l’essentiel de l’histoire est véritablement l’aventure et la recherche de la vérité et du trésor à partir de légendes. J’ai aimé que les auteurs se concentrent justement sur ce qui est le plus intéressant. Une partie de l’histoire de ce second tome se déroule aussi à l’Halloween, ce qui n’est pas pour me déplaire.

J’avais adoré le premier tome de Misfit City, qui mettait en place de belle façon cette histoire de chasse au trésor. Le second tome est assurément dans la même veine, même si la fin est un peu précipitée. Les auteurs nous laissent aussi sur une porte entrouverte. L’histoire a une vraie fin en elle-même, mais le mot « fin? » suivi d’un point d’interrogation à la dernière page, laisse planer une possible suite éventuellement. Ce qui serait bien, naturellement, puisque les personnages sont attachants et l’intrigue, bien construite. J’ai eu beaucoup de plaisir à suivre les aventures de Wilder, Macy, Dot, Karma et Ed sur les traces de la pirate Black Mary.

La bande dessinée est complétée par des notes en fin de volume, une entrevue avec les auteurs sur les origines de Misfit City, ainsi qu’une galerie de couvertures. J’ai apprécié également que les auteurs misent sur la diversité avec leurs personnages, tant sur le plan physique que psychologique. 

Une excellente histoire, si vous aimez les légendes de pirates et les personnages féminins forts qui n’hésitent pas à foncer, explorer et aller à contre-courant. Une belle découverte!

Misfit City t.2, Kirsten Smith, Kurt Lustgarten, Naomi Franquiz, éditions Kinaye, 112 pages, 2020

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s