Les carnets de Wendigo

Un récit poétique d’une beauté terrifiante. Les légendes y sont tantôt incarnées, tantôt décharnées, dans des duels dont émane l’essence même du rapport à l’autre : la révélation de soi à soi. La violence et l’espoir s’y côtoient. Le regard et le toucher s’engagent dans une danse avec les esprits et les figures mythiques. Pulse alors, dans une ascension et au rythme du tambour, ce qui est et qui doit demeurer le plus fondamentalement humain : l’amour. À l’égard des siens. À l’égard de la terre. À l’égard de l’autrement inexplicable.

Les carnets de Wendigo de David Groulx est une poésie mythique captivante et surprenante qui nous fait voyager à travers le monde des esprits et des légendes amérindiennes. C’est une très belle découverte, une plume remplie d’images où les saisons tiennent une grande place. C’est un texte qui transporte le lecteur dans un monde surnaturel, un monde qui se fait complice de la convoitise et de l’excédant.

L’ouvrage n’a pas réellement de chapitres définis. Le livre est conçu autour de trois axes centraux. Toutes les légendes tournent autours de la convoitise et de son côté néfaste. Il y l’homme blanc (l’anglais et le français) qui convoite les terres des amérindiens. Il y a l’homme qui convoite la femme de son frère. Il y a aussi frère cadet qui veut anéantir Beboonikae, la faiseuse d’hiver, pour prouver à son frère son héroïsme. Cette convoitise engendre la méchanceté du cœur et détruit toutes les richesses qui nous entourent. À convoiter ce qui appartient aux autres, on détruit ces mêmes choses qu’on aimerait posséder. 

Le livre aborde à travers les légendes, de très nombreux sujets. C’est un livre particulièrement beau et vraiment très plaisant à lire. On y retrouve des mots en plusieurs langues amérindiennes. Des notes de bas de page nous amènent à apprendre des mots particuliers et à mieux comprendre le contexte du livre. J’ai trouvé passionnant de pouvoir me plonger de cette façon dans les langues ancestrales, vivantes, qui étaient parlées ici bien avant notre présence. Cette lecture m’a donné envie d’apprendre encore plus ces langues et de m’y intéresser de plus près. Ce livre est à la fois intelligent et instructif, passionnant à découvrir, surtout si on s’intéresse à la culture des Premières Nations et également, aux mythes et légendes. 

« quand les Indiens récoltaient le Manoomin (riz sauvage)
tous étaient alors heureux
c’était il y a longtemps
les Indiens étaient alors beaucoup plus nombreux
qu’ils ne le sont maintenant
avant que ne se répande la variole »

La plume de David Groulx est unique. Son livre est d’une richesse incroyable. J’ai tellement été captivé par cet ouvrage que je l’ai lu deux fois. C’est un ouvrage qui gagne d’ailleurs à être relu. Une première lecture nous permet d’aborder le texte, tout en découvrant la langue et les notes. La seconde lecture nous permet d’être plus familier de la langue et des mots, de l’univers. La lecture est donc encore plus belle et plus fluide. Il faut aussi reconnaître l’excellent travail d’Éric Charlebois qui a fait la traduction du livre. Une traduction fluide, qui rend hommage au texte de Groulx. 

Les carnets de Wendigo est classé dans la poésie. La plume de l’auteur est très poétique, elle chante les légendes qu’il nous partage. C’est ce qui rend magnifique cet ouvrage. L’écriture amène son lot d’images que l’on réussit à visualiser pendant notre lecture. C’est une véritable immersion.

J’ai eu un gros coup de cœur pour Les carnets de Wendigo. Ce livre est si beau! C’est assurément un ouvrage que je vais relire avec grand plaisir. J’ai également très envie de découvrir les autres de livres de l’auteur. Il en a écrit plusieurs, mais on n’en trouve que trois traduits en français, incluant celui-ci. Je me promets de lire les deux autres et je ne peux qu’espérer qu’il y ait d’autres traductions de ses ouvrages.

Un livre qu’il faut absolument découvrir!

Les carnets de Wendigo, David Groulx, éditions David, 76 pages, 2020

3 réflexions sur “Les carnets de Wendigo

  1. Pingback: Notre top 5 2020! | Mon coussin de lecture

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s