Une aventure du Lieutenant Blueberry: Amertume Apache

Alors qu’il patrouille aux abords d’une réserve indienne, le lieutenant Blueberry assiste au meurtre de deux femmes de la tribu apache tuées par trois jeunes Blancs. Les deux victimes sont la femme et la fille d’un guerrier, Amertume : un double meurtre qui risque d’embraser la région en déclenchant une nouvelle guerre…

Dernièrement, j’ai fait la découverte des aventures du Lieutenant Blueberry, un classique de la bande dessinée que je ne connaissais pas encore. J’ai commencé par lire deux titres du cycle Fort Navajo – Les Premières Guerres indiennes, soit Fort Navajo et Tonnerre à l’Ouest. J’ai beaucoup aimé les deux, qui sont de bons westerns avec beaucoup d’action, mais surtout, avec un personnage vraiment intéressant. Blueberry est un antihéros qui ne s’en laisse pas imposer. C’est sans doute ce qui rend la bande dessinée vraiment intéressante.

Blueberry a été créé en 1963 par Jean-Michel Charlier et Jean Giraud. Le personnage est resté orphelin après leurs décès. Joann Sfar et Christophe Blain ont voulu leur rendre hommage et redonner de nouvelles aventures au personnage de Blueberry. Amertume Apache est donc une nouvelle histoire, qui s’inscrit toutefois parfaitement bien dans le cycle des aventures précédentes du Lieutenant qui n’en fait souvent qu’à sa tête.

Amertume Apache raconte l’histoire d’un crime, auquel assiste Blueberry. Un trio d’adolescents, provenant d’une petite concession minière dirigée par un prêcheur fou, tuent deux femmes Apaches. Le crime risque de déclencher une guerre de clans et de détruire la paix fragile qui règne dans la région entre les Amérindiens et les Blancs. C’est un western qui démontre à quel point les femmes, surtout Amérindiennes, ne sont pas grand chose aux yeux des hommes Blancs. Comme à l’habitude, Blueberry se retrouve impliqué malgré lui.

L’atmosphère western de cette bande dessinée reprend naturellement les codes du genre, en nous plongeant dans un monde dur, fait de guerres et de crimes impunis. On ressent tout de suite l’époque, la fragilité des relations entre les différents groupes et une sorte de noirceur qui enrobe toute l’histoire. Même Blueberry vit quelques déboires de son côté.

Avec cette histoire, les auteurs réussissent à rendre hommage au personnage, en conservant les caractéristiques principales de Blueberry, sans tomber dans la caricature. Le personnage évolue aussi un peu, ce qui est agréable et s’inscrit aussi dans l’époque où il a été reprit par Sfar et Blain. Il y a un petit quelque chose de plus sage chez Blueberry, qui m’a plu tout autant que le personnage têtu bien connu des aventures originales.

Cet album est très beau. Le format est un peu plus grand, ce qui marque une différence avec les albums de l’histoire originale. Le dessin m’a plu aussi. Il reprend les caractéristiques principales du personnages et conserve un certain style qu’on a connu avec les autres bandes dessinées. C’est un très bel album et une histoire intéressante qui nous garde en haleine. Avec la fin que nous offrent les auteurs, on sait tout de suite qu’il y aura un tome 2, qui s’intitulera: Les hommes de non-justice. J’ai bien hâte de pouvoir le découvrir!

Une aventure du Lieutenant Blueberry: Amertume Apache, Joann Sfar, Christophe Blain, éditions Dargaud, 64 pages, 2019

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s