Au grand air t.3

Au grand air 3Les examens de fin d’année sont enfin terminés et les vacances d’hiver peuvent commencer! Nadeshiko est ravie, d’autant que c’est l’occasion rêvée d’une sortie avec Rin. Du moins, ça le serait si elle n’avait pas pris froid. Clouée au lit, Nadeshiko a néanmoins une idée pour accompagner son amie dans ses tribulations : elle lui servira de guide par smartphone!

Ce troisième tome poursuit bien la série. Nous retrouvons Rin, la campeuse solitaire, ainsi que Nadeshiko et son enthousiasme légendaire. Cette dernière, avec son groupe de plein air, va visiter un grand magasin d’articles de camping. Elle découvre toute sorte de matériel et commence sérieusement à envisager de prendre un petit travail pour pouvoir s’équiper un peu mieux.

C’est l’occasion de présenter la partie un peu plus « documentaire » du manga en abordant le sujet des différents matelas de sol pour le camping. Comme le groupe de plein air ne fait pas vraiment de sortie dans ce tome, c’est l’occasion pour Aki de partager son savoir-faire culinaire (et une petite recette en bonus).

Rin est souvent sollicitée pour participer aux sorties en plein air de Nadeshiko et son groupe, qu’elle décline bien souvent, préférant être seule. Elle savoure d’ailleurs le plaisir du camping en hiver, malgré le froid, plaisir que je partage totalement avec elle.

« Un thé au lait, ça réchauffe… Aah, c’est une forme de syndrome du pompier pyromane non? Pour mieux se réchauffer avec une boisson chaude… faire exprès de sortir par ce froid… »

Rin accepte toutefois une sortie avec Nadeshiko, mais celle-ci tombe malade. Elle fera donc le voyage avec son amie à distance, à travers les messages et les photos. De son lit, Nadeshiko lui servira de GPS. Rin part donc en voyage à Komagane et ira camper sur le mont Jinbagata après avoir eu quelques déboires sur la route.

Comme à l’habitude, j’aime toujours cette série, parce que c’est reposant et léger, que ça se lit tout seul. Il y a aussi un peu d’humour, même si j’ai un peu moins adhéré au délire du groupe de plein air qui papote beaucoup de tout et rien dans cet troisième tome. Le calme de Rin rachète le tout.

C’est un tome tout de même agréable, même si ce n’est pas mon préféré. Je poursuis tout de même la lecture, parce que l’histoire de manière générale me plaît bien et que c’est toujours agréable de retrouver Rin et Nadeshiko, deux adolescentes tellement différentes! Toutefois, ce sont deux passionnées de plein air et, même si elles ne le vivent pas de la même façon, sont liées par une passion commune.

Mon avis sur les autres tomes de la série:

Au grand air t.3, Afro, éditions Nobi Nobi, 178 pages, 2018

4 réflexions sur “Au grand air t.3

  1. Pingback: Au grand air t.4 | Mon coussin de lecture

  2. Pingback: Au grand air t.5 | Mon coussin de lecture

  3. Pingback: Au grand air t.6 | Mon coussin de lecture

  4. Pingback: Au grand air t.7 | Mon coussin de lecture

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s