De rivières

De RivièresElle baigne aux lits des rivières. Le cœur musclé, sans jamais renoncer à rien, elle se construit une maison en dehors de sa bouche, elle devient ruisseau, lac, pluie, fleuve. Vanessa Bell, par cette proposition poétique vive et opulente, rassemble féminité, maternité, sororité et nature sous le signe de l’eau, unies en une même résistance, une même célébration. De rivières porte ses filles à bout de bras, léguant un chant radieux et son élan décisif à un romantisme féminin qui déborde l’avenir. Nés de cette rage sublime qui agite nos corps, ses mots transportent un puissant vent de courage.

Ce recueil de poésie nous amène dans les profondeurs d’une âme blessée, désabusée, mais prête à rebondir, qui cherche à nous montrer les vestiges d’un pays intérieur enfoui au fond d’une rivière agitée.

Au fil des chapitres De rivières nous présente des rivières intérieures, jadis secrètes, comme une métaphore imagée des émotions. Comme si le lit de la rivière servait à exprimer certaines choses, une façon de puiser en soi-même, une forme de solitude voulue et nécessaire pour explorer les émotions.

la mort annoncée
couronne mes os
m’oblige à renaître
paupières trébuchantes

Maintenant révélées et présentées à l’extérieur, l’auteure nous montre une certaine noirceur antérieure, figée par la peur, qui s’éclaircit au grand jour. Des émotions qui étaient difficiles à aborder avant par peur de trébucher et de se détruire. L’eau sert d’exutoire. Elle parle souvent des rivières et les ruisseaux pour présenter son ressenti. J’ai beaucoup apprécié les mots de l’auteure, sa relation à l’eau et aux éléments. 

On suit les mots comme on suivrait le fil d’une rivière. Parfois agitée et brutale, parfois plus douce et plus sereine. Par ses mots, on se sent aussi proche des cours d’eau et de la nature. J’aime quand un(e) auteur(e) utilise la nature comme élément central d’une émotions ou d’une histoire, pour imager son propos et ses émotions. Je trouve le parallèle très intéressant et souvent, très parlant. 

On ressent dans ce flot d’eau et de rivières, de la fragilité, de la colère et un désir profond de s’exprimer, de ramener à la surface du vécu et du ressenti caché tout au fond de soi. L’image de la rivière, son lit, son cours d’eau et le fond sablonneux se confondent avec les émotions du texte. Une soif d’agiter les rivières à la surface silencieuse, pour faire remonter ce qui se trouve au fond. On ressent également dans le texte un côté à la fois fragile et fort, un côté féministe omniprésent. Ce recueil, c’est la force de la féminité.

De rivières est une merveilleuse poésie qui permet de visualiser pour le lecteur, une gamme de pensées et d’émotions, à travers une image toute simple et naturelle, celle de l’eau. L’écriture est fluide et agréable, elle nous transporte dans la nature à travers de nombreuses émotions. On ressent une grande fragilité et une vulnérabilité qui a besoin de s’exprimer. L’image avec la rivière est très forte.

mon corps une rivière
je vous en prie
acquiescez mon existence

Une lecture que j’ai beaucoup apprécié, qui est très imagée. Le livre donne une furieuse envie de lire près d’une rivière ou d’un cours d’eau, de se mettre en contexte. Les mots de Vanessa Bell se confondent avec le son de l’eau. Une poésie calme, mais dont on sent l’agitation qui gronde, tout au fond. À l’image d’une rivière.

Une poésie que j’ai beaucoup aimé, que je ne peux que conseiller. Une auteure à découvrir.

De rivières, Vanessa Bell, éditions La Peuplade, 96 pages, 2019

2 réflexions sur “De rivières

    • Mais il faut en parler 😉 car la poésie a la faculté d’amener le lecteur dans un univers différent. Il est donc agréable de voir la vision et les perceptions de chaque lecteur. 🙂

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s