Contes Traditionnels du Pays des Glaces

Contes traditionnels du pays des glacesLes pays de glace : l’Alaska, le Groenland, la Sibérie, le Canada et leurs paysages, rudes et inhospitaliers, qui s’étendent à perte de vue… Le spectacle offert est source inépuisable de poésie : le retour du soleil après l’hiver obscur, les aurores boréales, la débâcle du printemps…Parmi les peuples inuits de ces froides contrées, on rencontre des chasseurs héroïques, de vieilles femmes ou des enfants souvent orphelins, des chamans aux pouvoirs magiques salvateurs ou dévastateurs.Malgré le climat, les animaux sont très nombreux et peuvent prendre à leur guise une allure humaine.Il nous faut un peu de persévérance et un œil aiguisé pour découvrir toutes les ressources cachées de ces pays de glace. Ces contes nous ouvrent les portes de régions «difficiles», parfois inexplorées. Ils nous dévoilent la vie d’un peuple habité par le courage et la détermination, mais surtout par l’amour et le besoin d’harmonie avec la nature qui l’entoure. Un beau voyage, un grand bol d’air frais et le frisson assuré !

Le Pays des Glaces, c’est en fait quatre endroits: l’Alaska, le Groenland, la Sibérie et le Canada. Dans chacun de ces lieux, les gens sont tous appelés « inuits » ce qui veut dire « être humain ». À l’époque les gens étaient plus nomades qu’aujourd’hui. Ce qui est très intéressant dans ces contes, c’est que plusieurs d’entre eux sont racontés dans plus d’un endroit différent. On peut donc supposer qu’ils ont tous un patrimoine commun, un imaginaire collectif qui s’étend au-delà des limites géographiques. Les histoires nous permettent donc de visualiser une vaste culture, bien plus grande et collective que ce que l’on peut imaginer, qui s’étend sur différents territoires. On sent beaucoup de similitudes entre les différents peuples car leurs modes de vie ont des points communs, même si chacun a ses particularité. Les valeurs et les idéologies sont semblables.

Il s’agit d’un très beau livre qui nous permet de comprendre la mentalité des différents peuples du froid. Ils appliquent beaucoup la devise « œil pour œil, dent pour dent ». Ce qui s’applique aussi à la relation entre l’homme et l’animal. Si l’animal prend soin d’eux, ils prendront soin de lui en retour.

Il y a justement un côté très fort racontant la proximité entre l’homme et l’animal. L’idée qu’un homme puisse se changer en animal, ou l’inverse, est très ancrée dans l’imaginaire de ces populations. La vengeance est un thème récurrent des contes, car elle fait partie de la mentalité de ces peuples, qui appliquent une certaine forme de justice dans leur mode de vie. Les contes n’en sont pas moins beaux pour autant. Il n’est pas seulement question de vengeance, même si celle-ci est un thème majeur. Il y a de belles histoires d’animaux, de famille, d’alliances, en lien avec leur vision des choses.

L’ouvrage compte dix-huit contes qui sont axés sur le mode de vie des peuples des glaces, sur leurs croyances. Ce sont des contes avec un brin de fantastique, qui se rapprochent des croyances de ces peuples. On apprend comment les aurores boréales ont été créées, comment le tonnerre et les éclairs ont commencé à faire leur apparition sur terre, pourquoi le chien jappe, comment certaines îles sont apparues et bien d’autres choses. Il s’agit d’un panorama de la mythologie de leur patrimoine. On comprend un peu mieux de quelle façon leurs croyances se sont dessinées au fil du temps.

Chaque conte débute par une petite définition de ce que sera le conte qui suivra. C’est un court résumé, qui explique aussi la provenance de l’histoire, afin de replacer le contexte de ce qui suivra. Chaque conte début également par une carte mettant en lumière la région d’où provient le conte. Le livre comprend beaucoup d’illustrations en noir et blanc. Même si elles sont très simples, elles illustrent bien l’essence même des histoires.

Le livre s’adresse à des lecteurs de tous les âges, qu’ils soient enfants ou adultes. Même s’il peut être lu par des enfants puisque l’écriture est assez simple et permet une bonne compréhension du texte, ce livre n’est pas enfantin et plaira tout autant aux adultes qui pourrons également l’apprécier. Ce fut d’ailleurs mon cas.

J’ai beaucoup aimé cette lecture qui nous plonge dans l’imaginaire de chaque peuple, qui nous apprend plus de choses sur leur façon de voir la vie, le monde et sur la manière dont ils appréhendent ce qui les entoure. Leur imaginaire est riche, vraiment intéressant. Si vous pouvez mettre la main sur cet ouvrage, je vous en conseille fortement la lecture. J’ai passé un excellent moment. Ce livre est aussi une belle façon de découvrir la culture inuit.

Contes Traditionnels du Pays des Glaces, Delphine Gravier, éditions Milan, 144 pages, 2003

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s