Hiver nucléaire 2

hiver nucleaire 2Alors que l’hiver atteint son paroxysme, Flavie est encore obligée de sortir de son confortable quotidien pour venir en aide à son ami Marco… De fil en aiguille, la pauvre livreuse à motoneige sera impliquée dans une quête remplie d’ados (nonchalants), de ski-doos (tout-terrain) et… de sirop pour la toux (extra-fort)… mais comme si ce n’était pas assez, elle doit aussi endurer sa petite sœur de retour à Montréal.

Voilà que l’on retrouve pour un second tome l’univers de Hiver nucléaire découvert dans le premier livre. Cette fois, Flavie va vraiment sortir de sa zone de confort et tout commence par… du sirop pour la toux!

Nous sommes toujours dans un Montréal post-apocalyptique, peuplé de bestioles radioactives, de neige en quantité qui tombe continuellement et de pénuries. L’hiver s’éternise, certains produits viennent à manquer et des groupes profitent de cette situation… Flavie va l’apprendre à ses dépends. En quête de sirop pour la toux pour aider Marco de qui elle se rapproche de plus en plus, elle cherche également des comprimés d’iode pour l’aider à combattre les effets de la radiation.

« On est dans le pire de l’hiver. Notre dixième année d’hiver. On manque de tout, il fait noir à quatre heures de l’après-midi, il fait un froid glacial et il neige sans arrêt. Le recel de médicaments c’est pas étonnant compte tenu des circonstances. »

Cette quête coïncide pour Flavie avec le retour de sa sœur. Étant plutôt sauvage et appréhendant la nouvelle dynamique familiale, elle n’a pas vu sa frangine depuis un bon moment. Les deux se retrouvent impliquées dans un étrange trafic clandestin…

Encore une fois, j’ai adoré l’univers imaginé par Cab. Un monde proche de nous, qui pourrait éventuellement exister (l’homme étant ce qu’il est…) mais qui est suffisamment fictif pour être plaisant à découvrir. On retrouve les mêmes personnages du premier tome, l’incomparable Flavie et son caractère renfrogné, et nous faisons connaissance avec sa sœur. C’est un tome où il y a pas mal d’action, une forme d’enquête aussi avec ce trafic de médicaments. La relation entre Marco et Flavie a évoluée depuis le tome 1 et on sent qu’il y aura quelque chose à développer entre eux.

J’ai particulièrement apprécié la relation entre Flavie et sa sœur Elsie. Sa présence force Flavie à sortir un peu de ses confortables pantoufles et à bousculer son quotidien. On la voit aussi un peu plus vulnérable lorsque les choses touchent sa famille, même si elle les garde en retrait de sa vie pour se protéger.

Comme d’habitude, visuellement c’est un bonheur de lire le travail de Cab. Une bande dessinée captivante, colorée et vraiment très intéressante.

À conseiller fortement!

Mon avis sur Hiver nucléaire 1.

Hiver nucléaire 2, Cab, éditions Front Froid, 92 pages, 2016

Une réflexion sur “Hiver nucléaire 2

  1. Pingback: Hiver nucléaire 3 | Mon coussin de lecture

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s