Hiver nucléaire

hiver nucleaire 1Dans un avenir rapproché où un accident survenu dans une hypothétique Gentilly-3 aurait créé un hiver perpétuel sur le Québec, Flavie prend le relais de sa meilleure amie Léonie sur son « shift » de courrier à motoneige, et doit se charger d’une livraison de bagels aux limites de la zone toujours habitée de Montréal…

J’ai lu pour la première fois cette bande dessinée à sa sortie en 2014. J’étais vraiment emballée par l’histoire et depuis, je l’ai relu chaque hiver. Vous savez, quand on tombe sur un livre qui nous correspond bien, qu’on adore l’univers et qu’on a l’impression qu’il a été écrit pour nous? C’est un peu ce que je vis avec cette série qui compte trois tomes.

Flavie est le personnage principal de la BD. C’est une fille atypique, différente et je l’adore pour ça. Elle est grognon, elle adore manger, conduire sa motoneige et porter des vêtements confortables et des bas de laine. Elle est courrier à motoneige et elle est toujours partante pour aller livrer même dans des coins de la ville qui ont été ensevelis et qui ne sont même plus déneigés. C’est que le monde de Flavie est assez particulier…

Elle vit à Montréal dans un monde hypothétique où un accident dans une centrale nucléaire, Gentilly-3, a créé un hiver perpétuel. La ville est donc recouverte de neige et certains quartiers sont délaissés, parce que la couche de neige qui les recouvre est trop épaisse. Il neige continuellement. Les services de déneigement ne réussissent même pas à s’y frayer un chemin. Certaines personnes cependant y vivent toujours et Flavie se porte volontaire pour effectuer des livraisons.

La ville a aussi été confrontée à neuf ans de radiations nucléaires et des changements morphologiques sont apparus chez les habitants et les animaux. Le cuisinier du restaurant où va Flavie a des airs de cyclope avec son seul œil et l’on retrouve une faune qui a évoluée de façon assez particulière (je pense à Marcel, le raton polaire aux yeux verts). Flavie, de son côté, a aussi son petit secret… Ce côté « science-fiction » de la BD est vraiment intéressant. Ça apporte quelque chose de plus à l’histoire et c’est aussi traité avec un brin d’humour.

C’est une livraison de bagels dans un coin enneigé à la limite des services qui lui fera rencontrer Marco l’écrivain, un personnage complètement à l’opposé de Flavie, dont l’appartement est continuellement bourré de monde qui font le party et qui vit avec une vraie tyran. Cette rencontre entre Flavie et Marco a quelque chose d’improbable, mais de réjouissant. Elle ouvre la porte à certains changements pour Flavie, habituée à son train-train quotidien…

Inutile de préciser qu’Hiver nucléaire est un coup de cœur! J’aime tout de cette histoire: le trait de crayon, les couleurs, l’idée, les personnages, le côté science-fiction apocalyptique, la neige en quantité et le thème, ma foi très original, surtout à cause du cadre de l’histoire. L’idée d’un Montréal post-apocalyptique me plaît et l’auteur traite le sujet de façon sympathique.

Si vous cherchez un univers enneigé, lancez-vous! De la neige ici, il en tombe jusqu’à ensevelir des quartiers entiers! Vous n’en manquerez pas.

Une BD québécoise que je vous conseille, qui est sans doute ma BD préférée! À lire et relire! Gros coup de cœur!

Hiver nucléaire, Cab, éditions Front Froid, 92 pages, 2014

Publicités

10 réflexions sur “Hiver nucléaire

  1. Elle me fait vraiment envie cette BD ! Et j’adore les photos que tu ajoutes, avec la neige derrière… J’ai pensé à toi lors de ma dernière lecture qui te plairait je pense ! Cet « au loin » de herman Diaz. Bonne soirée !

    Aimé par 1 personne

  2. Pingback: Hiver nucléaire 2 | Mon coussin de lecture

  3. Pingback: Hiver nucléaire 3 | Mon coussin de lecture

Répondre à Karine:) Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s