Shelton & Felter tome 1: la mort noire

shelton et felterBoston, 1924. S’il ne s’était un jour méchamment déboîté l’épaule pendant un combat de boxe, Isaac Shelton exercerait probablement aujourd’hui encore son métier de débardeur sur les quais. Mais contraint à se reconvertir, c’est en qualité de journaliste à la pige qu’il fait la connaissance de Felter, petit libraire passionné de littérature policière. Le premier est athlétique et plutôt beau garçon (si ce n’est un vilain nez cassé, autre souvenir de combat); le second est doté d’un puissant sens de l’observation et d’un esprit d’analyse hors du commun (qualités contrebalancées par un tempérament hypocondriaque et une multitude de tocs). Animés pour l’un par le besoin de décrocher un scoop rémunérateur et pour l’autre par l’envie de ressembler à ses héros littéraires, les deux compères vont s’associer afin de tenter de faire la lumière sur une série de meurtres insolites.

Je suis le travail de Jacques Lamontagne depuis un bon moment déjà. Du temps où il illustrait les couvertures de la revue Alire, jusqu’à ses plus récentes séries. La dernière en date: Shelton & Felter. Ce projet mijote depuis plus de 10 ans chez l’auteur et c’est vraiment une belle surprise!

Shelton est boxeur mais, forcé de se reconvertir, il devient journaliste. Sauf que ça ne marche pas très bien pour lui. Par hasard il rencontre Felter et réalise que ce petit libraire hypocondriaque est assez futé. Pas mal même. Il lui propose de s’associer pour enquêter et publier leurs enquêtes dans le journal.

Voilà qu’ils sont confrontés à une étrange affaire de meurtre, avec pour toile de fond un événement historique vraiment intéressant: la grande inondation de mélasse de Boston (1919). C’est un fait historique assez spectaculaire qui a causé la mort d’une vingtaine de personnes à l’époque. Ça ajoute donc beaucoup à l’histoire, même si c’est abordé comme un prétexte à l’enquête.

Le plaisir de lire cette BD réside aussi dans le talent de Lamontagne, qui n’en est pas à ses premières armes, ainsi que dans les personnages. Shelton et Felter sont caricaturés, drôles, amusants, ils sont tellement différents qu’on se demande comment leur partenariat va fonctionner, mais c’est assez réjouissant de suivre leurs aventures.

Enquêtes et humour sont au menu! Il s’agit du tome 1 mais le plus plaisant, c’est que la première de leurs enquêtes est complète avec ce tome. Donc le tome 2 ouvrira sur une nouvelle enquête.

Une belle découverte!

À noter que la première édition de cette BD contient un cahier graphique de 8 pages sur le travail entourant la création de l’histoire. Vraiment très intéressant!

Shelton & Felter tome 1: la mort noire, Jacques Lamontagne, éditions Kennes, 48 pages + cahier graphique de 8 pages, 2017

Publicités

Une réflexion sur “Shelton & Felter tome 1: la mort noire

  1. Pingback: Shelton & Felter tome 2: le spectre de l’Adriatic | Mon coussin de lecture

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s